Quel rôle jouer dans l'orientation de mon enfant ?

En tant que coach professionnelle certifiée spécialisée dans l’accompagnement des 15-30 ans, je coache régulièrement des jeunes dans leur orientation postbac. Avec l’ouverture de Parcoursup le 21 décembre dernier, beaucoup de parents se questionnent sur leur rôle dans l’orientation de leurs enfants.

Une enquête Unly de 2020, montre que 60% des lycéens accordent de l’importance à ce que leurs parents approuvent leur choix d’orientation. En tant que parents, vous avez donc un rôle important à jouer dans l’accompagnement de votre enfant.

Quel est ce rôle ? Comment contribuer au bien-être et à l’épanouissement de votre enfant par une orientation choisie (non subie) ?
Je vais tenter de vous apporter dans cet article des éléments de réponse en vous présentant les différents rôles du parent

Protection

Cela passe par une écoute active. En effet, il est beaucoup plus utile pour votre enfant d’être pleinement écouté en vous partageant ses idées, ses réflexions… que de recevoir uniquement des conseils.
Pour cela privilégiez les discussions et échanges constructifs :
Je vous partage ici quelques questions pour vous permettre d’ouvrir le dialogue avec votre enfant sur son orientation :
  1. Pour toi réussir sa vie, c’est quoi ?
  2. Quelles sont tes principales qualités, forces ou atouts ?
  3. Quels sont les métiers qui t’attirent le plus ?
  4. Selon toi, quels sont les métiers qui plaisent le plus à tes parents et pour quelles raisons ?
  5. Quels domaines t’attirent mais ne sont pas ok ? Pour quelles raisons ?
  6. Si tu avais une baguette magique, quel métier choisirais-tu ?

Et si votre enfant est réfractaire aux échanges, écoutez-le en priorité.

Permission

En tant que parent, je permets à mon enfant de se projeter librement dans son orientation professionnelle. Je donne ainsi des autorisations sur les métiers.

« Ce n’est pas pour moi », « Je ne peux pas. » « Je ne suis pas à la hauteur » ou encore « Qu’est-ce que l’on dirait de moi ? ». Des phrases que vous avez sûrement déjà entendues par des jeunes qui s’interdisent de se projeter dans leur avenir.

Pour éviter ces écueils :

« Il faut être sensible, c’est un métier pour les filles. » « Il faut être bon dans les matières scientifiques, c’est un métier pour les garçons. » Accompagnez votre enfant lors de salons de l’orientation, de conférences… Montrez-lui qu’il est possible de faire le métier dont il rêve et que c’est ok pour vous.

Si les études envisagées par votre enfant sont payantes, quelles solutions pouvez-vous trouver ensemble pour que votre jeune réalise son rêve ? J’entends souvent des adolescents me dire en séance de coaching : « Je ne veux pas être un poids financier pour eux. » ; persuadés qu’ils pourraient échouer dans leurs études. Pour autant, ont-ils exprimé leurs émotions sur le sujet à leurs parents ?

Etes-vous prêt à laisser votre enfant partir de chez vous ? Votre jeune est-il prêt à partir de chez lui ? Dans quelles villes, souhaite-t-il étudier ?

En conclusion

En conclusion, c’est par la qualité de votre présence, en donnant des permissions sur les métiers, que vous pouvez faire la différence.

Vous permettez ainsi à votre enfant d’explorer sa pleine puissance :

En devenant l’acteur principal de son avenir,
En construisant son projet d’orientation à partir ce qu’il aime, de ses propres valeurs et talents.

Si votre enfant se questionne encore sur son orientation, ne sait pas quelle voie envisager, manque de confiance en soi … Il est possible de faire appel à un coach professionnel de jeunes qui pourra vous accompagner avec un regard neutre et bienveillant dans cette étape importante de la vie de votre jeune.

Une question ?
tandem.agile@gmail.com
Tel. 06.80.35.85.29